Le Magazine Du Vin

Edition du 17/11/2020
 

Duclot

Réputation

PETRUS


Pour comprendre Petrus, rien ne vaut ce qu’en dit Jean-Claude Berrouet (à la retraite, c’est son fils Olivier, aujourd’hui, qui est aux commandes) : “Lorsque l’on parle d’un vin, il faut d’abord présenter le sol, c’est lui qui lui donne son originalité, sa typicité et, à Petrus, l’originalité est particulièrement importante puisque l’on sort des sentiers battus bordelais. Ici, ce qui prime, c’est la rencontre de 2 argiles, une argile ancienne, bleue, arrivée dans la seconde moitié de l’ère tertiaire. Au Quaternaire, il y a eu des recouvrements graveleux, mais, à Petrus, ce sont des argiles noires gonflantes qui donnent la spécificité… Petrus (11,5 ha) est situé sur un plateau et plus précisément sur un mamelon argileux qui culmine à 42 m d’altitude, ce qui permet aux eaux de ruissellement de surface de ne pas stagner et d’aller vers le bas. Ainsi, il n’y a jamais d’excès d’eau mais l’une des vertus de l’argile est ce pouvoir de rétention d’eau, elle se comporte comme une belle éponge, et restitue l’eau lentement à la plante en période de sécheresse. Petrus, c’est aussi l’expression d’un cépage, le Merlot, qui s’épanouit pleinement sur ces argiles. C’est un vignoble très ancien. J’y suis arrivé en 1964 et j’ai connu une parcelle postphylloxérique qui avait été plantée en 1885. Il y a encore des parcelles plantées en 1957, mais la moyenne d’âge des vignes est de 35 ans. À partir de 1985, nous avons fait un gros effort de sélection massale en collaboration avec l’Inra et la chambre d’agriculture. Pour les replantations, nous avons réintroduit les vieux pieds de vigne sélectionnés et passés en Tests Elisa pour vérifier leur état sanitaire. Ainsi, nous avons reproduit les vieilles sélections qui avaient été choisies par nos anciens, auxquelles nous avons ajouté de nouveaux clones, de telle sorte qu’on laissera aux successeurs la population ancienne et la population moderne. La culture de la vigne est très traditionnelle à Petrus : on laboure 2 fois par an, on chausse et déchausse. Les rendements varient de 25 à 39 hl/ha mais la moyenne se situe plutôt vers 35 hl/ha. Les vendanges sont manuelles, effectuées en cagettes avec un tri sévère effectué sur 2 tables de tri. La vinification est très traditionnelle avec des fermentations en cuves béton. Nous privilégions des extractions très mesurées, ainsi les cuvaisons ne sont pas très longues car nous souhaitons rester sur le fruit et des tanins soyeux. S’ensuit l’élevage durant 18 à 20 mois en fûts de chêne avec une proportion de bois neuf qui varie selon les millésimes (un peu plus de 50 %). Nous évitons le surboisage, toujours dans un souci permanent de préserver la spécificité du vin. Le vignoble est protégé en lutte raisonnée. Nous pratiquons depuis 1991 l’étude de la maturité phénolique en parallèle avec la maturité physiologique. Avec l’indice de maturité et la dégustation des baies, parcelle par parcelle, nous déterminons une date de vendange la plus précise possible, ce qui est un facteur primordial pour obtenir la meilleure qualité d’un vin. La force du terroir se retrouve aussi dans le potentiel d’évolution. Celui de Petrus est très important et tout le monde se souvient encore des fabuleux 1953, 1955, 1959, 1961 ou de l’exceptionnel 1947…” Ce Pomerol 2013 prouve que, dans ce millésime très délicat, un cru comme Petrus sort du lot, avec un très beau vin, toujours distingué, d’une trame délicate, de bouche où les fruits noirs se mêlent à des connotations subtiles où l’on retrouve le musc, l’humus, le poivre rose... Le 2012 est tout simplement formidable, d’une extrême finesse, déjà avec ces nuances truffées, au nez comme en bouche, un vrai vin de “velours”, certainement l’un des plus grands et séduisants vins de ce millésime, tous Bordeaux confondus. Superbe 2007, parfait aujourd’hui, de robe brillante, très complet, avec une belle matière présente et savoureuse, aux senteurs de petits fruits noirs (cassis, prune), de cuir et de violette, qui poursuit son évolution. Le 2006, succulent, avec ce nez légèrement épicé, a des tanins bien présents qui commencent à peine à se fondre, aux nuances de myrtille et de truffe. Grandissime 2005, puissant, très complexe, d’une très grande structure, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, de truffe, de cuir, avec des tanins soyeux mais intenses, tout en distinction, de grande évolution. Le 2004 est splendide, dans la grande tradition bordelaise, charnu, un vin riche en bouquet comme en matière, aux notes de cuir et de cassis confit, d’une grande harmonie, à savourer aujourd’hui avec des poules faisanes rôties, polenta aux truffes ou un rôti de veau farci aux truffes. À ses côtés, ce 2003, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ces notes de mûre et d’humus, et des senteurs de cuir et de pruneau en bouche, aux tanins savoureux. Duclot est la référence incontournable du négoce de grands vins depuis sa création à Bordeaux en 1886. Pour le négociant, l’enjeu de ce déménagement est d’affirmer toujours plus son ancrage sur la fameuse “place” de Bordeaux, tout en marquant nettement son esprit d’ouverture face aux opportunités des différents marchés, sous la houlette de sa directrice générale Ariane Khaida. Quant au stock - plusieurs millions de bouteilles - il reste en lieu sûr dans les chais de Duclot, une plateforme logistique de 20 000 m2 située à Martignas, aux portes de Bordeaux. Ariane Khaïda dirige Duclot depuis quatre ans. “Notre site internet Chateauprimeur est le seul site internet au monde dédié à la vente de vins en primeurs, faisant bénéficier nos clients de cet accès direct aux allocations des châteaux. Concernant Chateaunet, nos magasins se sont offert un lifting pour mieux répondre aux attentes des clients en proposant une immersion totale dans l’univers des vins, Champagnes et spiritueux.”

   

Duclot

Jean-François et Jean Moueix
Duclot 3, place Rohan
33082 Bordeaux Cedex






> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

BOURGEOIS-BOULONNAIS


Propriétaire-Récoltant-Manipulant sur 5,5 ha, depuis plusieurs générations. Thierry Brisson (le gendre) a intégré le domaine pour s’occuper des vignes, de la vinification et de la commercialisation. Vous allez apprécier comme nous leur très beau Champagne brut Blanc de blancs Premier Cru Millésime 2012, de belle robe jaune à reflets verts typiques du Chardonnay, aux notes briochées, une cuvée puissante et bouquetée.Joli brut Blanc de blancs Premier Cru, pur Chardonnay, élégant, aux senteurs de lis, de citron et de noix, de robe dorée, est de bouche puissante, fondue, tout en longueur. Goûtez également le brut rosé Premier Cru, il est tout en charpente, au nez concentré où dominent la rose et les fruits à noyau mûrs, de mousse abondante, très bien dosé, alliant charpente et finesse, de bouche puissante. Le brut Grande Réserve Premier Cru, pur Chardonnay, au nez fin et floral, révèle une bouche équilibrée, puissante et fraîche, c’est un beau Champagne très savoureux, aux senteurs délicates et complexes (mandarine, pain grillé), ample au palais.Excellent Vertus Premier Cru Millésime, d’une jolie robe dorée, très fin, de bouche fruitée, d’une belle harmonie, aux arômes de noisette et de coing. Et le brut Premier Cru, aux nuances de pamplemousse, de bouche ample, c’est un Champagne très harmonieux.


8, rue de L'Abbaye - BP 66
51130 Vertus
Téléphone :03 26 52 26 73
Email : champagne.bourgeois.boulonnais@hexanet.fr
Site personnel : champagnebourgeois.wixsite.com/champagne-bourgeois

Domaine HAEGI


Au sommet. Un vignoble familial de 10 ha qui fait partie des pionniers de la mise en bouteilles (depuis 1951). Dans la famille, le vin et l'amour sont intimement liés. Boulangers au XIXe siècle, les Haegi font volteface pour les beaux yeux de Marguerite Bronner, fille d'un viticulteur que Charles épouse en secondes noces. Bernard Haegi né en 1932 reprend l'exploitation de son père Charles. Il épouse Emmy Wittmann, fille de vigneron à Mittelbergheim et transforme l'exploitation en véritable domaine viticole. Ces histoires d'amour et de vin continuent jusqu'à nos jours, puisque leur fils Daniel, né en 1965, après avoir fait des études viticoles et œnologiques, rejoint le domaine familial en 1985, et suit le modèle familial en épousant Sylvie née Schwartz, également fille de vigneron alsacien. Ici, la taille est très courte et optimise le potentiel des lieux-dits en les vinifiant séparément. Vignes enherbées pour diminuer la vigueur des plants et labour sur l'autre rang afin de favoriser un enracinement en profondeur de la vigne. Apport de matière organique, tous les 4 à 8 ans, sous forme de fumier composté en fonction de l'état du sol des parcelles. La devise de Daniel Haegi est “nourrir le sol afin que le sol nourrisse la plante”. Le 2013 a été le premier millésime Bio. Voici le meilleur Sylvaner Grand Cru Zotzenberg 2017 Bio, issu de très vieilles vignes de plus de 50 ans, est très subtil et parfumé, aux arômes de fruits frais, d’une belle finale, tout en nuances, un vin d’une excellente garde, très séduisant comme le Pinot Blanc 2017 Bio, issu de raisins Auxerrois 100%, parcelle de 44 ans, au nez subtil à dominante de fleurs blanches, de bouche fruitée_definition.html"class="lexique" target="_blank">fruitée et bien persistante. Son Riesling Brandluft 2017 Bio, vieilles vignes de 40 ans, est d’une belle persistance aromatique, à dominante de fleurs fraîches et de citron, il développe une bouche raffinée, comme cet autre Riesling Stein cuvée Prestige 2017 Bio, alliant finesse et structure, de bonne bouche, aux senteurs d’amande, de citron et de fleurs blanches, ample et persistant, idéal sur du saumon fumé. Superbe Riesling Grand Cru Zotzenberg 2017 Bio, toujours marqué par ce terroir d’origine marno-calcaire, où l’on retrouve une grande minéralité et des nuances de poire et d’amande, une cuvée de robe claire, tout en souplesse, qui dégage des connotations de grillé en finale, associant finesse et structure, richesse et distinction, une grande réussite. Quant à ce Riesling Vendanges Tardives 2015 Bio, de bouche intense, très harmonieux, un vin qui a beaucoup de corps et de puissance, d’une grande expression aromatique marquée par des senteurs de fruits très mûrs et de miel, puis des notes briochées au palais. Nous sommes tout aussi enthousiastes avec le Muscat 2017 Bio, médaille d’Argent Colmar, suave comme il se doit, tout en harmonie et en fruité, très expressif, le Pinot Gris Le Gastronome 2017 Bio, une nouveauté, issu d’un Pinot gris sec, 20% vieilli en barriques neuves, de robe dorée, riche et savoureux, racé et onctueux en bouche, au nez ample (fleurs, noix, fougère), à déboucher sur des quenelles de brochet ou une salade de foie gras. Le Pinot Gris cuvée Aline 2017 Bio, Aline étant le prénom de la fille cadette, de jolie robe brillante, riche et parfumé, où dominent des notes de cannelle, de fruits jaunes et de tilleul, qui allie puissance et souplesse, d’une belle ampleur, riche et distingué, toujours excellent comme le Gewurztraminer cuvée Prestige 2017 Bio, issu de vieilles vignes de 45 ans, onctueux, un vin puissant et corsé, où s’entremêlent le musc, le miel et l’aubépine, de finale fraîche, quand ce Gewurztraminer Grand Cru Zotzenberg 2017 Bio est un vin puissant, avec des notes fumées, marqué par une pointe épicée, mêlant élégance et densité, d’une grande persistance d’arômes en bouche. Il y a aussi le Gewurztraminer Vendanges Tardives 2016 Bio, vendange du 10 décembre, complexe et velouté, au nez de brioche, très riche et très fin à la fois, à savourer aussi bien sur un turbot en filet, sauce pain d'épices qu’avec un Bleu de Bresse. Pour les bulles, le Crémant d’Alsace brut Bio, 50% Pinot blanc et 50% Pinot noir, très aromatique, une cuvée à la fois très fine et charpentée, d’une belle finale crémeuse, l’Émotion brut Bio L’Excellence du Crémant d’Alsace, cépage Chardonnay, vieillissement sur lattes de 30 mois, de belle robe jaune or, ample, au nez subtil où se développent des arômes d’agrumes et de petites fleurs, tout en bouche persistante et fine, et le Crémant d’Alsace rosé, 100% Pinot noir, d’une belle robe saumonée, distingué, aux arômes délicieux de rose et de fruits mûrs.

Haegi Daniel Earl
33, rue de la Montagne
67140 Mittelbergheim
Téléphone :03 88 08 95 80
Email : info@haegi.fr
Site personnel : www.haegi.fr

Château PONTAC-MONPLAISIR


Une belle propriété familiale de 16 ha, depuis des générations. “En 1920, Auguste Maufras acquit le domaine, dont le vignoble avait une superficie de 50 ha. Pendant la guerre de 1940, la propriété fut négligée : et c’est seulement en 1955 que Jean son fils, entreprit le remembrement du vignoble en cépages nobles et la rénovation de tous les chais, cuviers, pour me permettre de faire la mise en bouteille au Château, vu qu’auparavant, la récolte était vendue en fûts. Dès lors, la vinification fut contrôlée par M. Peynaud, œnologue confirmé sur la place de Bordeaux. Au début des années 1980, après avoir suivi une formation œnologique, Alain rejoint son père Jean, afin de perpétuer la tradition familiale et de pratiquer des vinifications semblables aux Grands Crus Classés.” Coup de cœur pour ce Pessac-Léognan rouge 2017, qui développe un nez complexe (fraise des bois, réglisse), d'une grande intensité en finale avec ces notes persistantes de fumé et de mûre, de belle base tannique mais soyeux. Le 2016, au nez intense où s’entremêlent les fruits mûrs (fraise, groseille) et l’humus, un vin corsé, avec des tanins présents et savoureux, très bien élevé, alliant puissance et finesse, de très bonne garde. Très beau Pessac-Léognan blanc 2017, où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, alliant complexité d’arômes et longueur, au nez de fruits (coing, citron). Le 2016 a des notes d’agrumes, complexe et rond, remarquable par sa finesse aromatique en bouche (fleurs blanches), vivace et plaisant.

Alain Maufras
20, rue Maurice Utrillo
33140 Villenave d'Ornon
Téléphone :05 56 87 08 21 et 06 09 28 80 88
Email : contact@pontac-monplaisir.fr
Site personnel : www.pontac-monplaisir.fr

CHATEAU CANTENAC


Nicole Roskam-Brunot, après des études de droit et d'économie régionale à l'université de Bordeaux, a décidé de se consacrer entièrement à son vignoble et d'apporter les soins les plus attentifs à la vinification et au terroir en veillant à un engagement raisonné dans le travail au vignoble (HVE à partir du millésimes 2019). Aujourd’hui, Nicole Roskam-Brunot est aidée de ses fils. Frans s’occupe de la partie technique et d’une partie de la commercialisation. Il gère également en Haut-Médoc le Château La Lauzette Declercq (un Cru Bourgeois) et Johan s’occupe de la commercialisation et gestion du Château Cantenac. « C’est une période charnière où j’effectue la passation de pouvoir à mes fils. Je n’oublie pas Frédéric qui même s’il ne travaille pas sur la propriété, reste un fervent soutien. Donc tout le monde se sent impliqué ! » Les 19 hectares s'étendent dans le prolongement ouest du coteau saint-émilionnais, dominant la vallée de la Dordogne. Il est composé de 80% de Merlot noir, 15% de Cabernet-franc et 5% de Cabernet-Sauvignon. Le terrain sablo-graveleux et argileux permet une excellente maturation du raisin. Le vin est très élégant, merveilleusement bouqueté et fruité, d'une belle complexité et longueur en bouche. Depuis 2000, ils vous proposent également la cuvée “Sélection Madame”, une jolie sélection de Merlot, un vin charmeur et très fruité. L’œnotourisme prend une part de plus en plus importante avec des visites-dégustations traditionnelles ou des déjeuners personnalisés. Et la charte “Vignobles et chais en Bordelais” est venue valider la qualité de notre accueil. Il y a également Les Portes Ouvertes, le premier week-end de mai, qui sont toujours l’occasion de présenter notre vignoble avec des évènements culturels et ludiques.

Frans et Johan Roskam
2, lieu-dit Cantenac - RD 670
33330 Saint-Emilion
Téléphone :05 57 51 35 22
Email : contact@chateau-cantenac.fr
Site : chateaucantenac
Site personnel : www.chateau-cantenac.fr


> Nos dégustations de la semaine

Paul GOERG


Château de BEAUPRÉ


Propriété de la famille Double depuis 1855, le Château est conduit en Agriculture Biologique sous la houlette de Phanette Double, 5e génération. Les vins sont agréés Bio depuis 2013.
Belle dégustation cette année avec ce Coteaux-d?Aix-en-Provence rouge Collection du Château 2018, 50% Cabernet-Sauvignon et 50% Syrah, au nez présent avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, riche en couleur, classique et concentré. Le Coteaux-d?Aix-en-Provence rosé Collection du Château 2019, 90% Grenache, 5% Syrah et 5% Cabernet-Sauvignon, est corsé, dont la bouche friande laisse la part belle aux notes de fruits noirs bien mûrs et aux épices, un vin tout en structure et en souplesse. Le Coteaux d?Aix-en-Provence blanc cuvée le Château 2019, 50% Rolle, 25% Sauvignon, 20% Sémillon et 5% Clairette, est très réussi, floral, gras, suave, complexe, d?une grande persistance aromatique. Le Coteaux d?Aix-en-Provence rosé cuvée le Château 2019, 80% Grenache, 10% Syrah et 10% Cinsault, est un vin qui dégage un nez de pêche, de rose et d?épices, onctueux et frais à la fois. Beau Coteaux d?Aix-en-Provence rouge cuvée le Château 2017, 50% Cabernet-Sauvignon et 50% Syrah, tout en bouche, avec des nuances d?épices douces, parfumé (cassis, griotte, garrigue), aux tanins très équilibrés, un vin à la fois puissant et souple. Et le Coteaux d?Aix-en-Provence blanc Collection du Château 2019, 50% Rolle, 25% Sauvignon et 25% Sémillon, au nez d?aubépine, persistant, savoureux, un vin alliant rondeur et nervosité, élégant au nez comme en bouche.

Marie-Jeanne, Christian et Phanette Double
Route Nationale 7
13760 Saint-Cannat
Tél. : 04 42 57 33 59
Email : contact@beaupre.fr
www.beaupre.fr


Domaine de LABARTHE


Dans la même famille depuis 1550. Domaine de 68 ha exposés au sud sur des coteaux argilo-calcaires très caillouteux. Le sol est engazonné, afin d?éviter le ravinement et l?emploi de désherbants résiduels. Culture biologique.
Beau Gaillac rouge cuvée Guillaume Bio 2016, avec des tanins soyeux et riches, au nez de groseille, de robe grenat, est bien épicé en bouche. Le Gaillac blanc doux Vendanges Tardives Les Grains d?Or 2012, d?une onctuosité raffinée, tout en arômes (pain d?épices, pomme mûre), est subtil et complexe, persistant.
Le Gaillac blanc sec Premières Côtes 2017, avec ces notes de fleurs et de noisette caractéristiques, alliant fraîcheur et souplesse, tout en bouche. Quant au Gaillac blanc Héritage 2015, qui collectionne les récompenses, le vin associe complexité et finesse, un nez subtil où se retrouvent des nuances de fleurs et d?épices.
Goûtez le Gaillac brut Bio Méthode Ancestrale Gaillacoise 2016, de mousse vive et fraîche, pour l?apéritif, et le savoureux IGP Prunelart 2012, un cépage rouge oublié, cultivé voilà 400 ans à Gaillac. Olivier de Serres, pionnier de l?Agriculture Raisonnée, affirmait au XVIe siècle qu?il donnait ?l?un des meilleurs vins du Royaume?, un vin d?une belle couleur, au nez complexe où s?entremêlent des nuances de griotte et de framboise, avec une pointe de poivre en bouche, bien charpenté, qui poursuit son excellente évolution.

Jean Albert et Fils

81150 Castanet
Tél. : 05 63 56 80 14
Email : labarthe@vinlabarthe.com
www.domaine-labarthe.com



> Les précédentes éditions

Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019

 



Château PANCHILLE


Château Le MEYNIEU


Domaine La CHRÉTIENNE


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


LAURENT-GABRIEL


Domaine MARTINOLLE-GASPARETS


Scea Roger PABIOT et ses Fils


Cédric CHIGNARD


Château FOURCAS-DUPRÉ


Domaines BUNAN


BARON ALBERT


Jean-Claude et Didier AUBERT


De SOUSA et Fils


Château BOSSUET


Domaine HAEGI


Domaine GUIZARD


Château PENIN


Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


VAZART-COQUART


Château BELLES-GRAVES


Domaine de CARTUJAC


Domaine des BOUQUERRIES


Domaine BERTHAUT-GERBET


Jean-Michel PELLETIER


Xavier LECONTE


Maison ZOELLER


Château La VARIÈRE


Château BALESTARD La TONNELLE


Château VIEUX TOURON


Château du MOULIN VIEUX



DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHATEAU DU MASSON


SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales